Jour 4, jeudi 19 octobre.

 

Bonjour à tous.

 

Jour 4, on passe la deuxième !

 

La frustration de la journée d'hier est un excellent moteur, et la présence de Matcho dans notre groupe aujourd'hui le meilleur carburant possible.

 

Gaz !!!

 

C'est chez Hidetoshi Ikarashi que la journée démarre.

Kévin arrive au bout de son acclimatation japonaise et commence à profiter pleinement de son koï-hunting, puisque que le stress des premiers jours s'estompe doucement.

d01

 

L'eau rendue bleue par les traitements antiparasitaires ne nous permet pas d'exploiter pleinement le contenu des bassins... du coup la sélection Ikarashi est minime.

Je trouve tout de même quelques sujets intéressants pour les magasins Couleurs de Niigata : un beni-kumonryu, un ginrin ochiba, un ochiba, un doitsu kujaku et un kin kikokuryu mesurant tous entre 35 et 40 cm.

d02

 

 Pas très loin de là, chez Kaze, nous faisons notre deuxième étape du jour.

d03

 

Les couleurs d'automne pointent timidement le bout de leurs feuilles, alors que les dernières grosses floraisons de l'année s'en donnent à coeur joie.

d04

 

 Beaucoup de petits nisaïs affriolants nagent dans les différents bassins de la ferme... On va pouvoir enfin trier "sérieusement" du poisson.

d05

 

 Les 10 nisaïs ci-dessous rejoignent notre sélection automnale CDN 2017.

d06

 

 Alain pour Boutique Bassin, et Kévin pour l'Oasis réalisent eux aussi de jolis achats.

 

Au sortir de chez Kaze c'est déjà la mi-journée.

 

Comme il pleut aujourd'hui, nous optons pour un rapide repas chez Appolo à l'entrée d'Ojiya, plutôt qu'un pic-nic.

 

Visite suivante, Isa Koï farm.

Alain, qui souhaite monter en gamme progressivement son offre koï chaque année, prend le temps d'éplucher tous les bassins, et tranche finalement en achetant 2 superbes nisaïs showas de 50 cm environ.

d07

 

d08

 

Je profite de ce petit temps de flottement pour pêcher quelques sujets, et les étudier un peu.

Chaque année, les showas de Mitsunori Isa s'améliorent progressivement.

A mon goût, la qualité de peau avait fait un joli bond en avant l'an passé, et c'est au tour des patterns cette fois-ci de progresser.

d09

 

d10

 

La tête bouillonnante de showas prometteurs, nous quittons la Isa Koï Farm.

 

Sur le parking de la ferme, les voitures du personnel sont garées très japonaisement... [] | [] | [] | []

Dans l'une d'elle nous découvrons une faune sauvage colorée.

Comme quoi, on peut être STAFF chez un des meilleurs showa-breeders de la planète et,,, aimer le jaune !

d11

 

 Masanori SHINODA nous a gentiment prévenu qu'il rentrait de nouveaux hi-utsuris cet après-midi... nous sommes donc à l'heure pour faire la première sélection.

d11b

 

 Pour nos shops Couleurs de Nigata je sélectionne 10 de ces nisaïs, qui mesurent entre 40 et 50 cm !

d12

 

 

d13

 

 Des bodies parfaitement remplis, des benis très propres, un sumi systématiquement épais et des patterns bien balancés.

Nous avons eu de la veine, je suis super content de cette nouvelle sélection !

d14

 

Sur ces photos on remarque un voile blanc, mais il n'est que provisoire, car du à une hyper-sécrétion de mucus ( stress de la pêche, présence de parasites etc. ) qui disparaitra très rapidement.

d15

 

 

d16

 

 Ils sont vraiment superbes, il y a de quoi en perdre la tête et ce n'est pas Kévin qui dira le contraire !

d17

 

 Allez, nous continuons notre virée, et descendons chez Miyaishi pour voir si quelques aï-koromos se prélassent dans les bassins en nous attendant.

L'an passé j'avais acheté ici plusieurs nisaïs dont quelques koromos, en particuliers des aï-goromos, qui avaient fait preuve d'une belle tenue de qualité dans le temps malgré notre eau très dure propice à une mauvaise évolution pour cette variété ( sumi-spots, réticulé des écailles anarchique etc. )

d18

 

Je sélectionne tout d'abord les nisaïs ci-dessus, dans un budget très intéressant au vu de la qualité. Taille 35 40 cm.

Puis les sujets ci-dessous plus grands ( 40 - 45 cm ) et plus qualitatifs, que j'accompagne d'un kohaku, nisaï lui aussi, mais réellement mastoc !

d20

 

Le timing était limite pour ces dernières emplettes,,, la nuit arrive... c'est l'heure du retour vers l'hôtel pour préparer les reportages !

d19

 

Petit débriefing, planning de la prochaine journée, quelques coups de fil pour prendre les rendez-vous J+1, et zou direction nos chambres.

 

A demain !